Process

Aperçu des lignes directrices sur la sécurité des aliments Guide complet sur la sécurité des aliments dans les restaurants

Aperçu des lignes directrices sur la sécurité des aliments Guide complet sur la sécurité des aliments dans les restaurants

La meilleure approche pour garder votre réputation intacte et inciter vos clients à en réclamer davantage est de mettre en pratique la sécurité des restaurants dans votre établissement. Rien ne peut ruiner la réputation d’un restaurant plus rapidement que les critiques négatives en matière d’assainissement et de sécurité. De plus, la sécurité alimentaire est essentielle pour assurer la santé des clients et du personnel, ainsi que pour maximiser la longévité de vos aliments frais. Suivez ces conseils de sécurité alimentaire pour assurer la sécurité de vos clients et leur demander plus de mets délicieux.

Quelle est la différence entre la sécurité alimentaire et l’hygiène alimentaire?

Bien que la sécurité alimentaire et l’assainissement soient des facteurs clés du succès global de votre entreprise, il est important de comprendre la différence entre les deux.

Aperçu de la sécurité alimentaire

La sécurité sanitaire des aliments fait référence à la manière dont les aliments sont préparés, cuits, réfrigérés, servis et traités dans l’ensemble. C’est au cours de ces processus qu’une manipulation incorrecte ou un manque de connaissances des aliments peut entraîner la propagation de germes dangereux, de bactéries et d’allergènes.

Aperçu de l’hygiène alimentaire

L’hygiène alimentaire fait référence à la propreté générale et à l’entretien de votre cuisine, de votre équipement ou de vos installations. Garder votre cuisine et vos équipements propres et bien entretenus garde votre inspecteur de la santé heureux et le bon déroulement des opérations de la cuisine. Ignorer la propreté de vos installations peut entraîner une contamination des aliments, des environnements de travail dangereux, des inspections sanitaires non conformes et des dysfonctionnements de l’équipement.

Directives de sécurité alimentaire des restaurants

Plusieurs facteurs importants contribuent au succès global de la sécurité alimentaire. Parallèlement à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un plan HACCP, vous pouvez intégrer ces informations à vos formations et à vos pratiques quotidiennes pour vous assurer que vos aliments restent propres à la consommation, à toutes les étapes.

Qu’est-ce que la contamination croisée?

La contamination croisée se produit lorsque des bactéries, des allergènes ou d’autres microorganismes nuisibles sont transférés d’un objet à un autre par inadvertance. Bien que souvent invisibles à l’œil humain, les conséquences de ce processus peuvent être extrêmement dangereuses ou mortelles pour les consommateurs sans méfiance.

La viande, la volaille, les fruits de mer et les œufs crus sont souvent des sources de bactéries dangereuses, telles que la salmonelle et d’autres contaminants. Garder un œil vigilant sur les employés et mettre en œuvre des mesures préventives peut faire toute la différence entre un service de restauration en toute sécurité et une épidémie mettant la vie en danger.

Comment éviter les réactions allergiques

Voici quelques conseils pour éviter les réactions allergiques dans votre établissement de restauration.

Ne préparez jamais un repas sans allergène avec les mêmes couverts que ceux utilisés pour la vaisselle normale.

Utilisez des produits antiallergiques dans votre cuisine.

Former le personnel à bien gérer les demandes d’allergie des clients.

Assurez-vous que les membres du personnel sont au courant des allergies alimentaires courantes du «Big 8»: lait, poisson, soja, noix, arachides, œufs, fruits de mer et blé.

Garder les aliments hors de la «zone de danger»

La zone de danger se réfère à des températures comprises entre 41 et 135 degrés Fahrenheit. Pour les aliments sensibles au temps et à la température tels que la viande, la volaille, les œufs et les produits laitiers, il est impératif de maintenir la température interne au-dessus ou au-dessous de la zone de danger.

Les aliments froids doivent être conservés ou conservés à moins de 41 degrés, tandis que les aliments chauds doivent être conservés à 140 degrés ou plus. En règle générale, ces aliments sensibles à la température ne doivent pas rester dans la zone de danger plus de 2 heures. Pendant ce temps, des bactéries dangereuses peuvent se développer et se propager rapidement.

Comment pratiquer la sécurité alimentaire dans les zones de libre-service?

Bien que les employés de votre restaurant ou de votre buffet puissent avoir une connaissance suffisante de la sécurité alimentaire, il est prudent de supposer que vos clients ne le feront pas. De ce fait, les zones de libre-service sont particulièrement exposées à la contamination.

Nettoyez et désinfectez fréquemment les surfaces, y compris les ustensiles de service, les récipients de stockage des aliments, les protège-éternuements et les comptoirs.

Fournissez des distributeurs de couverts, de serviettes et de paille conçus pour distribuer des articles à usage unique.

Pour une hygiène accrue, fournissez des paquets de couverts enveloppés afin de réduire les risques de contamination.

Attribuez aux employés la surveillance des invités et prenez les mesures qui s’imposent si des pratiques dangereuses ont été commises.

Lignes directrices sur l’hygiène alimentaire des restaurants

Un autre moyen important de maintenir le bon fonctionnement de vos opérations est de vous assurer que votre équipement et votre cuisine sont correctement nettoyés et entretenus. Tenez compte de ce qui suit pour protéger votre établissement des employés et des clients.

Lutte antiparasitaire pour votre cuisine commerciale

Les insectes nuisibles, notamment les souris, les cafards, les fourmis et les mouches, non seulement suscitent la peur chez les invités, mais peuvent également propager des maladies nocives aux aliments de votre cuisine. Ils peuvent transporter et transmettre des maladies, notamment Salmonella et Listeria, ou contaminer les aliments et les liquides. La présence de rongeurs ou d’insectes dans votre établissement peut non seulement désactiver vos clients, mais également vous faire échouer lors d’une inspection sanitaire.

Il est important de renseigner vos employés et vous-même sur les parasites les plus répandus dans votre région et sur les moyens de les empêcher de envahir votre espace. Vous devez nettoyer et désinfecter les surfaces régulièrement pour empêcher les parasites de les habiter. Ces zones cruciales comprennent les zones de restauration et de préparation des aliments, les zones de stockage, les poubelles et les drains de sol.

Utiliser des techniques d’assainissement appropriées

La désinfection et le nettoyage de toutes les surfaces, y compris les zones de préparation, les planches à découper et les équipements, doivent constituer une partie importante de votre régime de sécurité alimentaire. Ce processus élimine les résidus d’aliments, la saleté et les germes invisibles des surfaces susceptibles d’entrer en contact avec les aliments. Créez et mettez en œuvre des procédures d’assainissement que les employés doivent suivre quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement. Vous trouverez ci-dessous un exemple de procédure simple à utiliser dans votre établissement pour vous aider à maintenir hygiéniques vos surfaces de travail.

Commencez par gratter et débarrasser la zone des débris ou des restes de nourriture.

Ensuite, nettoyez la surface avec de l’eau chaude savonneuse.

Pour éviter toute contamination chimique, rincez la surface avec de l’eau et un chiffon propre.

Nettoyez la zone avec une lingette désinfectante ou un autre désinfectant professionnel.

Laisser la zone sécher à l’air.

Outre les produits assainissants, la chaleur peut être utilisée sur des objets comme les couverts pour assainir efficacement. Pour cela, cependant, il est recommandé de faire tremper les articles que vous désinfectez dans de l’eau à au moins 171 degrés Fahrenheit pendant au moins 30 secondes. Ou bien, vous pouvez utiliser des articles dans un lave-vaisselle à haute température, à condition qu’ils puissent aller au lave-vaisselle. En outre, d’autres désinfectants chimiques courants comprennent le chlore, l’iode et les composés d’ammonium quaternaire.

Gardez la réputation de votre restaurant intacte et réduisez la propagation des maladies d’origine alimentaire en adoptant de bonnes habitudes en matière de sécurité alimentaire. La mise en œuvre de programmes garantissant que les employés préviennent les problèmes de sécurité sanitaire des aliments et y réagissent correctement devrait constituer un élément important de votre établissement de restauration.

Post Comment